Prévisions Météo et de Neige à l’Ancienne pour le Grand-Massif

De Barbara Allan

Quel est le point commun entre fourmilières, gentianes, araignées, souris et oignons ? Ils permettent tous de prédire la saison d’hiver !

Selon les anciens, « la nature tout entière nous parle météo, il suffit simplement de l’écouter ».

Avant que les météorologistes n’aient tout leur matériel high-tech, et bien avant que nos applis préférées n’existent, les prévisions n’étaient basées que sur l’observation du monde naturel qui nous entoure. Au fil du temps, ces petits signes et l’expérience des gens par rapport à la nature se sont transformés en dictons. Peut-être en connaissez-vous quelques-uns…

Si les fourmilières sont hautes au début de l’automne, l’hiver sera rude et long.

L’automne est la saison parfaite pour se balader le long du Giffre, ou dans les forêts des hauteurs de Samoëns. Respirez l’air pur et frais, inspirez-vous des couleurs splendides, mais surtout assurez-vous bien d’observer les fourmis ! Le plus leur fourmilière est haute, le plus la neige sera profonde !

Un autre dicton suggère que la hauteur de la fleur de gentiane est un indicateur de la profondeur de neige…

Gentiane au plus haut, prépare ton swallow.’

Ici, le “Swallow” signifie un surf conçu spécialement pour la poudreuse. Cependant, amis skieurs, si vous aussi remarquez de hautes gentianes, à vos fats !

En tant que passionnée de jardinage, j’aime assez l’idée de pouvoir prédire la rigueur de l’hiver en fonction de la difficulté que j’ai à peler les gousses d’ail de mon jardin, ou de l’épaisseur de la peau de mes oignons…

Si la peau de l’oignon est épaisse ou les gousses d’ail sont difficiles à peler, l’hiver sera rigoureux.

Bien que considérés comme de la fantaisie folklorique, les dictons pourraient bien être basés sur des faits scientifiques. Prenez les animaux par exemple. Comme nous, les animaux changent de comportement selon le temps. Contrairement à nous cependant, ils sont bien plus sensibles aux changements de pression atmosphérique, comme le niveau d’humidité et la pression barométrique. Cela explique pourquoi ils savent souvent à l’avance ce que la météo va faire.

Avez-vous déjà remarqué que les pies, les pinsons ou les rouges-gorges se mettent à l’abris près des maisons justes avant une grosse chute de neige ? Ou que l’on peut voir plus d’araignées à l’intérieur ? Les anciens disent que les araignées sont d’excellents baromètres, se réfugiant à l’intérieur seulement lorsqu’un gros orage ou coup de froid sont prévus. Ne les écrasez pas ! Surtout si vous les trouvez dans votre chalet de montagne. Le comportement des rongeurs est une autre chose à bien observer. Les écureuils sont censés faire leur récolte de glands tôt, pour se préparer à un hiver rude, et les souris s’introduiront chez vous par tous les moyens !

Si vous avez eu la chance de visiter la vallée du Giffre cet été, vous aurez peut-être entendu les locaux parler de leurs problèmes de souris cette année. C’est vrai que la vallée a été envahie ! Mais plutôt que d’assombrir l’humeur générale, les carnages de ces petits rongeurs étaient en fait au centre de conversations passionnées. Je vous entends d’ici vous demander comment qui que ce soit puisse trouver ce sujet passionnant, laissez-moi vous expliquer… Beaucoup de souris, ça signifie beaucoup de neige ! Du moins, beaucoup de locaux le pensent, y compris notre ami Graham de Sougey.

« Je pense que ça va être une bonne saison pour la neige… Les signes sont bons : beaucoup de guêpes cet été, et pleins de souris, et les chutes de neige récentes que nous avons eues vers les 1700 mètres. »

Les animaux et les plantes ne sont pas les seuls indicateurs que les gens utilisent pour prédire la météo. Les cycles lunaires ont aussi beaucoup d’importance. Pierre Castor, 86 ans, originaire de Samoëns, nous dit d’être attentifs au temps les 5e et 6e jours après la pleine ou nouvelle lune. Apparemment, si la météo est la même pendant ces deux jours, elle restera la même jusqu’au cycle lunaire suivant. Vous savez ce que ça veut dire les amis ? Pour ceux d’entre nous qui croient en la dance de la neige, c’est le 4ème soir qu’il faut nous y mettre !

Pierre nous a aussi fait part de l’importance du mois de novembre quant aux prévisions sur l’hiver…

S’il y a encore des feuilles sur les Arbres passé le 11 novembre… l’hiver sera long et froid.

Ne laissez pas passer le jour de Toussaint sans cueillir une feuille de hêtre... Si elle est craquante et sèche, l’hiver sera clément, en revanche, si elle est humide et molle, l’hiver sera rude et long.

Autant d’heures de soleil le jour de la Toussaint, autant de semaines à souffler dans les mains.

Neige de Saint André (30 novembre) peut 100 jours durer.

Ce dernier est sûrement mon préféré de la liste d’anciens dictons ! Neige à la fin novembre !

Moi je croise les doigts pour ces 100 jours de plus ! ❄️ ❄️

Samoëns